EcoFoG

 

Phénologie reproductive

Données

Valeurs par espèce.

Résumé

Loubry (1994)

Voir la phénologie végétative pour le résumé de la thèse.

Nous avons voulu intégrer dans la base de données plusieurs informations extraites de cette thèse :

  • La liste des espèces cauliflores (annexes, p. 51) issue à la fois des observations personnelles de Loubry et d’une synthèse bibliographique (Sabatier, 1983 et Roosmalen, 1985).
  • Les phénogrammes des espèces étudiées donnant des calendriers de floraison et fructification : dans ce cas, la thèse a été indiquée comme référence bibliographique (annexes, p. 57-162).

Degen (1999)

La base de données Dendrobase du projet Dendrogène nous a permis d’apporter des compléments d’information sur la phénologie reproductive. La base de données a ainsi été indiquée comme référence bibliographique pour certaines espèces (diamètre de floraison, périodes de floraison), ou a servi à remplir certains champs comme le système sexuel.

Sabatier & Puig (1982)

Tout d’abord, l’article propose un modèle de floraison et de fructification pour les arbres d’une forêt humide de Guyane française. Floraison et fructification peuvent être : continues, discontinues, pluriannuelles et régulières ou irrégulières. La floraison est, en général, synchronisée au sein des individus d’une même espèce./p>

Dans un second temps, l’article analyse et discute les caractères de la saisonnalité, ses relations avec le type biologique et le type de dissémination. La floraison est à son maximum pendant la saison sèche (août novembre), la fructification au milieu de la saison des pluies (mars avril). En ce qui concerne la production de fruits, aucune différence de saisonnalité n’a été mise en évidence entre les espèces de la canopée et celles du sous-bois. Si l’on considère uniquement les arbres émergents, les espèces anémochores et encore plus les espèces autochores sont plus saisonnières dans leur production de fruit que les espèces zoochores.

Ce mémoire nous a permis de définir les typologies floraison/ fructification, mais également de connaître typologie pour quelques espèces.

Sabatier (1985)

La phénologie de la floraison et de la fructification d’arbres a été étudiée entre juin 1980 et fin mars 1982 dans une forêt primaire de Guyane française (Piste de Saint-Élie). Toutes les floraisons et les fructifications des arbres de plus de 2 cm de diamètre (à 1,30m) compris dans un layon de 1000 à 1500 mètres de long et de 1 m de large, ont été notées tous les 15 jours. Toutes les fleurs et tous les fruits ont également été collectés et pesés. Les résultats suivants ont été obtenus :

  • La fertilité est toujours faible, moins de 50% des arbres de plus de 45 cm de dbh ont fourni des fruits durant les deux années d’étude. En outre, la fertilité varie d’une année sur l’autre, étant plus forte la seconde année du cycle. De plus, certains arbres qui fleurissaient normalement n’ont pas donné de fruits.
  • Plus du tiers des espèces (entre 76 et 80% selon l’année) a fleuri durant la saison sèche et a donné des fruits pendant la saison humide (86 à 88%). Les graines de la plupart des espèces (56%) ont germé en moins d’un mois en condition expérimentale, et 22.2% en plus de 4 mois.
  • La saisonnalité de la reproduction est remarquable chez toutes les espèces de dicotylédones, quelque soit leur taille ou leur âge (de 2 à plus de 60 cm dbh). Cela est un peu moins marqué chez d’autres espèces, comme les épiphytes ou les lianes. La saisonnalité de la fructification est particulièrement marquée chez les fruits disséminés par les animaux, bien que certains soient produits tout au long de l’année. La saisonnalité est également marquée parmi les espèces anémochores et autochores.
  • Les facteurs biotiques jouent, sans doute, un rôle important dans la détermination des pics de fructification au sein des communautés.

Nous avons pu référencer cet article en ce qui concerne le calendrier des floraisons. En effet, en annexe (p. 313-320), l’auteur propose une liste d’espèces avec les mois de floraison et fructification observés pendant l’étude.


Visiteur anonyme

Envoyer un message
Dernière mise à jour le 28/02/2011